Neya Abdi

par Neya Abdi

publié le novembre 10, 2023

S’il y a une chose à savoir sur Tina M., c’est qu’elle est infatigable.

« J’aime jouer la game », nous dit-elle. « C’est le fun! »

Tina a occupé trois emplois de ses 13 à ses 23 ans en parallèle de ses études. Elle s’est ensuite mariée, elle a ouvert une boulangerie, a eu deux enfants et a passé les deux décennies suivantes à ouvrir diverses entreprises dans le secteur de la restauration. Puis, elle a été exposée aux aléas de la vie.

Pendant la pandémie, elle a aussi failli perdre son entreprise, le TAS Café, un restaurant offrant des repas rapides et sains à Montréal.

Malgré avoir passé près de 30 ans à travailler pour se créer une base financière solide, elle s’est retrouvée à se demander comment elle allait subvenir aux besoins de sa famille, et à payer son hypothèque ainsi que sa voiture. « C’était de la folie. J’ai essayé de tout faire comme il faut. Je ne me plains pas, mais ce sont des choses qui arrivent »

N’étant pas du genre à abandonner, elle a commencé à mettre en place un plan d’action tout en essayant de maintenir son restaurant. Par chance, elle reçut un appel d’un vieil ami. Ce dernier listait ses voitures sur Turo et offrait des cartes-cadeaux de café à ses invités par courtoisie, qui les utilisaient toutefois rarement. Finissant par comprendre que ses invités avaient des goûts de café plus raffinés que les marques de restauration rapide proposées, il a contacté Tina et acheté des cartes-cadeaux TAS d’une valeur de 1 000 $. Tina était reconnaissante, mais elle était aussi curieuse d’en savoir plus sur Turo.

« J’avais une BMW dont je ne pouvais pas faire les paiements et j’adorais ma voiture. Je l’ai donc mise sur Turo et j’ai eu l’agréable problème de ne plus y avoir accès. J’ai dû en acheter une autre, puis celle-là a aussi disparu. Je me suis dit : « Attends une minute. C’est le fun ça, mais qu’est-ce qui se passe? ».

Ce qui a commencé comme un moyen de garder sa voiture s’est transformé en une opportunité d’affaires lucrative et flexible. Avec l’aide de son fils et de sa fille, elle a développé un portfolio de six véhicules.

C’était en 2022. À ce moment-là, elle était reconnaissante envers Turo pour lui avoir offert la liberté financière nécessaire pour se concentrer sur sa famille, payer ses factures et maintenir le niveau de vie pour lequel elle avait tant travaillé. Depuis, Turo est devenu pour Tina bien plus qu’un simple filet de sécurité. Elle a commencé à s’en servir comme trampoline pour se lancer dans la prochaine étape de sa vie.

« L’année 2020 a appris à tous que ce n’est pas une question d’argent. C’est la flexibilité et la liberté qui comptent. On souhaite profiter des choses simples ».

Après avoir vendu son café, elle a commencé à réfléchir au genre de vie qu’elle souhaitait mener. Peu désireuse de retourner dans le secteur de la restauration, elle a pris une année sabbatique pour définir clairement le type de travail qu’elle souhaitait faire. Elle savait qu’elle aimait travailler fort, qu’elle adorait les ventes, ainsi qu’aider les gens. Elle savait toutefois aussi qu’elle voulait rattraper tous les moments qu’elle avait manqués avec ses enfants en tant qu’entrepreneure.

« Turo m’a permis de faire ça. À la fin de mon année sabbatique, j’ai commencé à regarder les salons de l’emploi. Ça faisait littéralement 25 ou 30 ans que je n’étais pas sur le marché du travail. Je ne connaissais pas ma valeur. Je ne savais pas comment toutes les entreprises que j’avais eues allaient être perçues par quelqu’un d’autre. Je savais que je ne voulais pas travailler de nuit ou de soir. Il n’était pas question que je revienne à deux semaines de congé par an. Je me suis dit : Je veux au minimum un modèle hybride. Je veux pouvoir promener mon chien. Je veux pouvoir être à la maison au cas où mes enfants ont besoin de moi. Je veux pouvoir les conduire n’importe où pour compenser toutes les années où je n’étais pas là pour eux ».

Après avoir peaufiné sa réflexion, elle décida de se lancer dans une carrière de conseillère financière. Celle-ci lui permet de suivre son propre horaire et d’accéder à des récompenses égales au volume de travail consacré. Selon elle, c’est grâce à Turo qu’elle a pu avoir la flexibilité financière pour suivre les cours nécessaires et accéder à ce secteur d’activité.

À l’heure actuelle, ses enfants assument davantage de responsabilités en lien avec ses activités sur Turo, tandis qu’elle se concentre sur le secteur des conseils financiers. Ils en sont tous heureux, puisque ça permet aux jeunes d’acquérir de précieuses compétences, tout en conduisant de belles voitures.

Tina dit que même si, ces jours-ci, elle adopte définitivement une approche plus tranquille et plus reconnaissante envers la vie, elle a toujours cet esprit fonceur en elle et souhaite entreprendre de nouveaux défis.

Elle joue toujours la game, mais la game est un peu plus fun ces jours-ci.

Réservez avec Tina

Inscription sur le Web

Inscrivez votre voiture à partir de votre navigateur — assurez-vous d’avoir les renseignements sur votre véhicule à portée de main.

Créer votre annonce

Inscription avec l’appli

Téléchargez l’appli Turo et inscrivez votre voiture à partir de votre téléphone — où que vous soyez, quand vous le voulez.

Télécharger l’application
Tags:
Article précédent : Rencontrez les Jonas Brothers sur la route
Article suivant : La Réservation instantanée sera activée par défaut