Neya Abdi

par Neya Abdi

publié le juin 25, 2021

Grâce à Turo, la retraite se présente à l’horizon.

Tout ce que Phillip T. fait, il le fait pour ses trois filles. 

« Quand on a des enfants, on passe en deuxième. Tout ce qu’on fait, c’est pour leur laisser quelque chose à la fin.

Après 25 ans de travail comme mécanicien et propriétaire d’entreprise à Laval, il commence à penser à la retraite, qu’il prévoit prendre d’ici cinq ans, mais il veut continuer à accumuler de l’argent pour ses filles.

« La retraite, ça ne veut pas nécessairement dire que je vais arrêter de travailler. Ça signifie que je n’ai pas besoin de travailler. C’est une grosse différence. »

Turo n’a pas toujours fait partie de son plan pour atteindre l’indépendance financière, mais l’idée lui est venue au bon moment. L’année dernière, Phillip a acheté un Ford Fusion 2020 qu’il a rarement besoin d’utiliser. En réfléchissant à des façons de tirer profit de sa voiture, il s’est rappelé une conversation qu’il avait eue avec un client un an plus tôt. Par hasard, il a revu ce même client au moment où il essayait de trouver une façon de rentabiliser son Ford. 

« Je lui ai demandé comment ça se passait avec Turo. Et il m’a répondu que tout allait bien. Qu’il n’avait aucun problème. « Je lui ai dit : d’accord, tu sais quoi? Peut-être que je devrais essayer ça avec ma voiture. » 

Il a enregistré son nouveau Ford Fusion en juillet 2020 et seulement quelques heures plus tard, il obtenait sa première réservation.

« Je me suis dit : “euh, je ne suis pas encore prêt. Que suis-je censé faire exactement? », s’est demandé Philipp. « Comment préparer la voiture? Que suis-je censé faire? Comment sommes-nous censés rencontrer le voyageur?“ »

En tant que propriétaire d’entreprise et mécanicien chevronné ayant l’habitude de réparer des choses, l’incertitude n’a pas empêché Phillip de mener à bien son premier voyage. Il a lu tout ce qu’il pouvait sur comment démarrer. Il a rencontré le voyageur et lui a offert une petite visite guidée de la voiture.

« Le processus a été très facile. »

Turo s’est avéré être la parfaite entreprise parallèle pour Phillip. Non seulement avait-il l’espace pour entreposer ses voitures dans son atelier, mais il avait aussi l’expertise pour les entretenir. Il a vite réalisé que sa voiture était plus souvent utilisée sur la route par des voyageurs que par lui dans son garage. Il se doutait de pouvoir en faire plus en tant qu’hôte, mais il n’avait pas encore pensé à bâtir une entreprise comprenant plusieurs véhicules. 

« La Fusion a été vraiment populaire, étonnamment, même durant la pandémie. Le véhicule a été utilisé pendant pratiquement tout l’été. Ça s’est calmé un peu en octobre, puis la voiture a été réservée et je l’ai à peine revue jusqu’en février. »

Avec une seule voiture, Phillip a réussi à amasser 12 000 $ après dépenses en seulement six mois. 

Apprendre à bâtir son entreprise grâce au programme Pionniers

Phillip était content d’améliorer ses épargnes avec ses revenus et ne se souciait pas de prendre de l’expansion. Puis il a entendu parler du programme Pionniers, qui jumelle de nouveaux hôtes avec un hôte expérimenté et offre des séances de mentorat individuel sur les façons de bâtir une entreprise chez Turo. Comme il se doit, il a été jumelé à Philipp B., un hôte montréalais d’expérience qui possède une multitude de voitures, qui a pu lui prodiguer des conseils et répondre à ses questions brûlantes sur les façons de faire passer son entreprise au niveau supérieur. 

« Il m’a donné des conseils et des idées, » a dit Phillip en se rappelant son expérience de mentorat. « J’ai vu qu’il y avait un potentiel d’expansion et j’ai envisagé en faire une entreprise. Ma voiture était déjà tout le temps prise. Je me suis dit, pourquoi pas? C’est une occasion en or. La voiture est toujours réservée. Les gens font très attention à la voiture et pour tout petit problème en cours de route, je contacte Turo et j’obtiens une aide excellente. »

Son mentor lui a recommandé d’entreprendre la croissance de l’entreprise en mars pour être prêt lorsque le pays se remettrait en marche, et que la température serait plus chaude et les gens plus ouverts à voyager.

« J’ai ajouté une Cadillac CTS. Puis une BMW Série 5. En ce moment, de tout mon lot, c’est ma meilleure voiture sur la plateforme. Aussitôt qu’elle me revient, quelqu’un d’autre s’empresse de la réserver quelques heures plus tard. J’ai ajouté une Mazda 3. Puis je l’ai vendue et l’ai remplacée par un Dodge Caravan, car en faisant de la recherche, j’ai compris que les Caravans étaient très populaires, particulièrement en juillet lorsqu’il y a plus de demande pour des véhicules pour les déménagements. J’ai ensuite acheté un Ford Explorer, un Dodge Charger 2021, et un Ford Mustang Mach-E 2021. » 

À date, l’expansion lui va bien. En tant que propriétaire de son atelier, son horaire flexible lui permet de partir lorsqu’il doit ramener ou aller chercher des voitures. De plus, son expérience de mécanicien lui permet d’acheter ses voitures avec discernement. Il se soucie particulièrement de ne pas acheter de voitures qui auront des problèmes à long terme. 

« Il est important d’être prudent et de vraiment planifier ses affaires lorsqu’on veut prendre de l’expansion sur la plateforme Turo, car il faut s’assurer de pouvoir continuer à bien servir ses clients. » 

Le nouveau Mach-E électrique a suscité un intérêt marqué, même en dehors de la plateforme. « On m’accoste tout le temps sur la route pour me demander comment je trouve la voiture. Elle coûte combien? »

La diversification a été une stratégie importante pour Phillip. Soucieux d’offrir quelque chose pour tout le monde, il a un éventail de voitures économiques et de voitures plus dispendieuses, plus tape à l’œil, comme sa BMW Série 5, que les gens peuvent réserver pour frimer. 

Cette diversité lui a permis de répondre aux besoins de différents voyageurs. Récemment, un voyageur lui a réservé une voiture pour un grand trajet de plus de 1 000 kilomètres pour se rendre à une réunion de travail. Il a choisi une des voitures les plus écoénergétiques de Phillip afin d’éviter d’accumuler les kilomètres sur son propre véhicule énergivore. 

« J’offre en effet un kilométrage illimité, » dit Phillip. « Pourquoi pas? » 

Passer graduellement à la retraite avec Turo

Pour Phillip, le meilleur aspect du travail d’hôte tient au fait qu’il a trouvé une façon d’utiliser ses vastes connaissances des voitures pour faire de l’argent tout en quittant progressivement le travail plus exigeant de mécanicien. 

« J’aime l’industrie automobile. Je n’ai simplement plus envie de faire autant de mécanique. »

Quand on lui demande ce qu’il préfère de son rôle d’hôte, il lève son téléphone. 

« Ce que je préfère, c’est ça. Chaque fois que ça fait « cha-ching », je me dis : super! De l’argent dans mes poches. »


Inscription sur le Web

Inscrivez votre voiture à partir de votre navigateur — assurez-vous d’avoir les renseignements sur votre véhicule à portée de main.

Créer votre annonce

Inscription avec l’appli

Téléchargez l’appli Turo et inscrivez votre voiture à partir de votre téléphone — où que vous soyez, quand vous le voulez.

Télécharger l’application
Tags:
Article précédent : À savoir sur les Extras
Article suivant : Célébrez la journée nationale du service à l’auto avec style