by

posted on juin 2nd, 2020

Ça va bien aller ; les réservations sont à la hausse

Depuis notre dernière mise à jour sur la Covid-19 en mars, au moment où la pandémie a commencé à affecter l’économie de manière évidente et viscérale, nous sommes heureux de constater que les choses ont progressé. Des tendances positives et des signes encourageants nous laissent croire que le pire est derrière nous. Après avoir frappé un creux vers la fin du mois de mars et du début d’avril, le nombre de réservations sur Turo a commencé à remonter en avril et a pris plus d’ampleur dans certains marchés en mai. Les villes où l’économie reprend un cours plus normal et les provinces qui ont amorcé le déconfinement voient déjà une augmentation dans la demande pour l’autopartage. Par rapport à la fin du mois de mars, le volume des réservations sur Turo a augmenté de plus de 500%, considérant qu’il a fortement chuté au moment même où l’économie globale a commencé à subir la crise.

Dans cet article, nous observerons les nouvelles tendances dans le comportement des voyageurs, notamment les délais, les durées et les habitudes de voyage. Alors que le tissu social continue d’évoluer de jour en jour, nous voulons permettre aux hôtes de maximiser leurs chances de générer des réservations, et ce malgré la situation.

Tendance #1: Les délais courts l’emportent toujours

Alors que les gens s’adaptent à un nouveau style de vie forcé par le confinement et perpétué par une méfiance sociale endémique, on observe une prolongation dans les délais de réservations depuis le mois de mars. Si la tendance reste similaire – une ou deux heures de délai demeure la pratique dernière-minute la plus courue – l’intérêt pour réserver une voiture dans un délai de 6 à 24 heures a augmenté. On en conclut que les voyageurs commencent à planifier leurs déplacements un peu plus à l’avance.

Dans l’ensemble, des délais de réservations courts continuent d’attirer le plus grand nombre de voyageurs : 77% des voyages actuels sont réservés dans un délai de moins de 24 heures et 58% des voyages sont réservés moins de 12 heures à l’avance. Pour tirer profit de la remontée économique, du relâchement des restrictions de voyage et du retour de la demande d’autopartage qui en découle, les hôtes Turo doivent envisager d’offrir les délais de réservations les plus courts possible.

Tendance #2: La durée des voyages est à la baisse (pour l’instant)

Par rapport à mars, le mois de mai a connu une forte augmentation de voyages de courte durée : 57% des voyages ont duré moins de deux jours! Ce changement pourrait être dû à la fois au confinement, qui incite les gens à rester dans leur région et à faire leurs courses localement, puis à leur réticence à prendre les transports en commun ou à faire du covoiturage.

Turo a récemment mené un sondage* auprès de clients qui ont réservé une voiture pendant la pandémie afin de connaître le pourquoi du comment de leur voyage. 30 % d’entre eux ont fait part de leurs inquiétudes quant à la sécurité des transports en commun et du covoiturage, privilégiant l’avantage sécuritaire que procure une voiture privée.

Les voyageurs réservant une voiture pour un ou deux jours représentent actuellement la clientèle à croissance la plus rapide sur Turo. Pour les hôtes, cela signifie qu’il est crucial de s’adapter à ces voyageurs de courte durée et de répondre aux besoins changeants du marché.

Trend #3: Les voyages locaux sont populaires, mais les trajets plus longs sont sur le pont

La plupart des voyageurs du moment cherchent un moyen rapide et facile d’accéder à une voiture pour faire de courts trajets dans leur région. Selon les résultats du sondage mentionné plus haut, ils utilisent Turo pour faire des emplettes (57% des personnes sondées) et se rendre au travail (50% des personnes sondées). Les gens se méfient plus que jamais des transports en commun, ce qui représente une réelle opportunité pour les hôtes Turo de tout marché.

De plus, alors que de plus en plus de provinces déconfineront dans les prochaines semaines, on peut s’attendre à une augmentation des voyages longues distances. Avec l’été à nos portes, les gens veulent sortir de la maison et la voiture se montre comme le moyen de transport isolé par excellence. Comme les voyages internationaux vont probablement continuer à stagner pendant les mois estivaux, les vacanciers seront tentés par les bons vieux voyages en voiture et auront envie de quitter la ville pour prendre la route. Nous suivrons de près ces chiffres en juin pour voir si les gens sont à l’aise de réserver des voyages plus longs. Les hôtes peuvent envisager d’inclure des distances plus élevées afin d’encourager les trajets de plus longue durée.

Qu’est-ce que ça change pour vous?

Bien qu’on ne soit pas encore sortis du bois et que le retour à la normale devrait se faire de façon lente et graduelle, ces tendances à la hausse nous amènent un vent d’optimisme. Le meilleur conseil qu’on peut donner à nos hôtes est d’accommoder les nouveaux besoins des clients du temps Covid-19.

D’une part, les voyageurs d’aujourd’hui sont ultra-sensibles aux mesures de sécurité et de nettoyage. Les hôtes doivent désinfecter en profondeur leur voiture avant chaque réservation et doivent afficher leurs mesures sanitaires sur leur annonce afin de dissiper toute inquiétude chez les clients potentiels.

D’autre part, les courts voyages de dernière minute sont la tendance du moment. Offrir de courts délais de réservation, réduire la durée minimale des voyages et activer la « Réservation instantanée » vous aideront à générer plus de réservations au fur et à mesure que la situation évolue.

Créez les opportunités

Compte tenu de la pandémie de distanciation sociale actuelle, les voyages en voiture ont la cote en ce début d’été et représentent une occasion unique pour les hôtes Turo. Gardez un œil sur les tendances et les réglementations en vigueur dans votre région et adaptez vos annonces pour être au premier plan lorsque les gens seront prêts à prendre la route.

 
* Étude de recherche Turo, avril 2020. 462 répondants.
Étiquettes : ,