Turo

par Turo

publié le mars 22, 2021

English

Pourquoi les voyages en voiture sont plus pertinents que jamais

Les prochains mois s’annoncent prometteurs pour les hôtes de Turo alors que le nombre de cas de COVID-19 diminue globalement et que nous tentons de retrouver un semblant de normalité. La demande pour les déplacements en voiture commence déjà à grimper dans plusieurs marchés. Nos projections indiquent qu’elle continuera à fortement augmenter à mesure que la demande refoulée refait surface, que les gens disent adieu à la déprime hivernale et que les craintes face aux voyages s’estompent.

Pour profiter pleinement de la saison printemps-été 2021, nos hôtes devraient songer à mettre le cap sur la croissance de leurs activités. Voici pourquoi nous attendons le printemps avec impatience :

Fait saillant 1 : selon Google, l’intérêt pour les mots clés « car rental » (location de voiture) augmente

Au cours des deux derniers mois, avec les restrictions qui s’assouplissent et les cas de COVID-19 qui diminuent, les recherches pour les mots clés « car rental » (location de voiture) dans Google augmentent rapidement aux États-Unis. Nous prévoyons que cette tendance va grandement s’accélérer à mesure que la population est vaccinée, que le mercure continue de grimper et que l’énorme demande refoulée pour les voyages refait surface. Les vacanciers prendront la route en masse au printemps et à l’été, ce qui rendra encore plus achalandée la haute saison habituelle.  

Les gens auront très envie de voyager après la pandémie et ils choisiront souvent de se déplacer en voiture. Notre optimisme s’explique par cette colossale demande refoulée, conjuguée avec une prudence toujours présente envers les environnements densément peuplés, ainsi que par un immense pouvoir d’achat lui aussi refoulé. Ce pouvoir d’achat a été alimenté par une reprise du marché du travail et par l’argent injecté par les gouvernements avec leurs plans de relance (comme le New York Times l’écrivait dernièrement, « une série de chèques d’aide financière et des mois d’épargne accumulée pendant le confinement font que les consommateurs disposent maintenant de trillions de dollars en liquidités. »*).

Le Times cite Ellen Zentner, économiste en chef pour les États-Unis chez Morgan Stanley : « il y aura un afflux lorsque la demande refoulée sera libérée et que l’économie s’ouvrira. Un immense pouvoir d’achat a été transféré aux ménages et il nourrit cette demande. »* Bien que les hôtes de Turo ne soient pas des agences de location (ils sont mieux qu’une agence!), ceux qui ont la fibre entrepreneuriale seront tentés d’en profiter pour faire croître leurs activités sur la plateforme.

Fait saillant 2 : la voiture particulière reste encore le moyen de transport le plus sûr et le plus populaire à court terme

L’an dernier, Mme McKinsey a voulu savoir comment la pandémie avait changé le visage de la mobilité. « Les consommateurs s’inquiètent énormément de leur santé et ils ont modifié de vieilles habitudes ainsi que leurs préférences pour éviter l’infection par le virus… plusieurs passagers ont favorisé les moyens de transport qu’ils perçoivent comme étant plus sûrs et hygiéniques. Soudain, les voitures particulières sont à la mode et les transports de masse ne le sont plus. »** Auparavant, les consommateurs planifiaient leurs voyages en tenant compte de facteurs tels que le coût, la commodité et le temps nécessaire pour se rendre à destination. Ils affirment maintenant que le risque d’infection est leur principale préoccupation.

De plus, Forbes rapportait récemment « que la pandémie avait entraîné une pénurie majeure de voitures de location aux États-Unis », ce qui a fait grimper les prix à des niveaux astronomiques dans les agences de location traditionnelles (jusqu’à 700 $ par jour pour un VUS). « L’industrie n’a pas réussi à répondre à la demande en 2021 alors qu’un nombre record de gens se font vacciner et recommencent à voyager (…) — les prix extrêmement élevés et le manque de véhicules créent une situation qui n’est pas à l’avantage des voyageurs… un nombre record d’Américains s’offrent des escapades routières. Ils conduisent plutôt que de prendre l’avion et ils louent des véhicules plutôt que d’opter pour des taxis ou des Uber. »***

La demande pour les voitures monte en flèche et les hôtes de Turo offrent aujourd’hui un des produits les plus convoités sur le marché. Ils ont une occasion exceptionnelle de se démarquer de la concurrence avec des prix compétitifs.

Fait saillant 3 : vers un voyage de proximité plus signifiant

Le chef de la direction d’Airbnb, Brian Chesky, s’est exprimé dernièrement sur les tendances du voyage en 2021. À l’instar des chefs de file de l’industrie, il prévoit une forte hausse de la demande lorsque se termineront les mesures de confinement. Il étaye son hypothèse avec un récent sondage mené auprès d’utilisateurs d’Airbnb. Il révèle que « 56 % [des personnes interrogées] choisiraient une destination nationale ou locale. Seulement 21 % ont déclaré qu’ils aimeraient voyager à l’étranger. De plus, un répondant sur cinq tient à conduire jusqu’à sa destination. La voiture est le seul moyen de transport auquel s’intéresse une majorité des personnes interrogées, dépassant l’avion par 17 %. »**** Les véhicules des hôtes de Turo devraient être réservés en très grande partie par des vacanciers locaux souhaitant s’évader de la ville. Nous prévoyons également qu’il y aura des voyageurs américains plus proactifs qui arriveront par avion d’autres régions des États-Unis.

Beaucoup de consommateurs resteront prudents en 2021. Cependant, l’industrie du voyage a été transformée par un changement de perspective : les gens ont dorénavant une réelle appréciation pour le voyage, la liberté de se déplacer et les relations interpersonnelles. L’industrie est devenue plus collaborative, humble et réfléchie qu’elle ne l’a jamais été. Cette transformation donne aux hôtes de Turo une occasion exceptionnelle de se démarquer des autres options de mobilité grâce à un accueil et un service à la clientèle incomparables. Les hôtes, après tout, sont des piliers dans leurs communautés et surpassent aisément les entreprises anonymes dans un contexte où la chaleur humaine et les relations interpersonnelles sont particulièrement valorisées.

Message important à retenir : les hôtes avisés se préparent dès maintenant afin de répondre à la hausse exceptionnelle de la demande au printemps et à l’été 

La reprise postpandémique ne fait que commencer et les hôtes doivent rester flexibles et réactifs pendant que la situation évolue. Les gens à travers les États-Unis planifient activement leurs voyages du printemps et de l’été. Les hôtes se trouvant dans les marchés avec le moins de restrictions verront la forte demande se maintenir durant ces deux saisons. Les autres peuvent s’attendre à une reprise plus graduelle, mais constante, à mesure que leurs marchés s’ouvrent à nouveau. Mais les hôtes de Turo — aux États-Unis, au Canada, en Grande-Bretagne et à travers le monde — constateront très probablement que leurs réservations augmentent en même temps que le mercure. Préparez-vous!


* CASSELMAN, Ben « On the Post-Pandemic Horizon, Could That Be… a Boom? », The New York Times, 21 février 2021. Également disponible en ligne : https://www.nytimes.com/2021/02/21/business/economy/pandemic-economic-boom.html

** MCKINSEY & COMPANY. « From no mobility to future mobility: Where COVID-19 has accelerated change », [En ligne], 15 décembre 2020. [https://www.mckinsey.com/industries/automotive-and-assembly/our-insights/from-no-mobility-to-future-mobility-where-covid-19-has-accelerated-change]

*** BLOOM, Laura Begley « A Car Rental Apocalypse Is Coming, Here’s What You Need To Know », Forbes, 11 mars 2021. Également disponible en ligne : https://www.forbes.com/sites/laurabegleybloom/2021/03/11/a-car-rental-apocalypse-is-coming-heres-what-you-need-to-know/?sh=7c3c53ca223e

****  AIRBNB. « Report : 2021 Will Be the Year of Meaningful Travel” », [En ligne], 28 janvier 2021. [https://news.airbnb.com/2021-travel/].

Article précédent : Comment un ancien consultant automobile gagne plus de 50 000 $
Article suivant : Comment Turo a permis à cet hôte de Montréal de devenir entrepreneur