by

posted on Décembre 22, 2020

Votre véhicule est-il prêt à affronter l’hiver? Même si vous êtes un pro de la conduite hivernale, vos voyageurs ne le sont peut-être pas. Vous devez donc porter une attention particulière à leur sécurité et à leur confort. 

Des hôtes expérimentés, qui connaissent à la fois l’hiver canadien et le marché de l’autopartage au pays, vous offrent ces quelques conseils. Ils vous aideront à gérer votre annonce pendant la saison froide et à profiter au maximum de l’achalandage des Fêtes. 

Réchauffez votre voiture

Rappelez aux voyageurs de réchauffer votre véhicule avant de prendre la route, mais n’oubliez pas que chaque voiture est différente. Les modèles les plus récents pourraient avoir besoin de 30 secondes seulement, alors que les plus anciens auront besoin de tourner pendant plusieurs minutes. 

Veego, un hôte de Toronto, demande aux voyageurs de réchauffer sa Dodge Grand Caravan 2014 avant de prendre la route. Faites comme lui et mentionnez-le dans votre annonce, ce qui permettra aux voyageurs de traiter votre voiture comme il se doit.

Les propriétaires d’un véhicule électrique savent que les batteries perdent de leur efficacité quand elles sont froides. Il est donc très important de réchauffer un VE. Si vous êtes propriétaire d’une Tesla, expliquez aux voyageurs qu’ils verront le pictogramme du flocon de neige lorsque la batterie est froide. Quand vous n’utilisez pas votre voiture, gardez-la branchée pour qu’elle reste chaude. Le freinage régénératif sera aussi plus performant. 

Vérifiez l’état de vos essuie-glaces et remplacez-les au besoin

Elan S. de Toronto souligne l’importance d’inspecter vos essuie-glaces régulièrement, et particulièrement en hiver. Voyez-vous de la rouille? Est-ce que la lame est usée? Les essuie-glaces laissent-ils des traces quand ils balaient le pare-brise? Si c’est le cas, remplacez-les. Une mauvaise visibilité est l’une des causes les plus fréquentes d’accidents. 

Assurez-vous que le dégivreur de la lunette arrière fonctionne bien lui aussi. Quand elle est obstruée, les conducteurs doivent compter sur les rétroviseurs extérieurs pour se donner un peu de visibilité, ce qui est évidemment dangereux.  

N’oubliez pas de montrer aux voyageurs comment relever les bras d’essuie-glaces. On peut les relever facilement à la main en général, mais c’est plus complexe avec les véhicules luxueux ou électriques. En même temps, expliquez aux voyageurs comment désactiver le rabattage automatique des rétroviseurs, au cas où de la glace s’y serait accumulée. 

Vérifiez la pression des pneus

Par temps très froid, vous devrez souvent ajouter de l’air à vos pneus. Elan vérifie régulièrement qu’ils ne sont pas sous-gonflés dès que l’hiver s’installe. Selon les experts, la pression des pneus diminue d’une ou deux livres par pouce carré chaque fois que la température baisse de 10 degrés. Une plus grande partie du pneu entrera alors en contact avec la chaussée, ce qui l’use prématurément et augmente le risque qu’il éclate.  

Vérifiez la pression d’air régulièrement quand vous conduisez et partagez votre véhicule en hiver. Si elle trop basse, un voyant lumineux pourrait s’allumer ou clignoter. Il est possible qu’un voyageur s’en inquiète et vous rapporte la voiture. Soyez donc proactif. 

Installez des pneus d’hiver pour respecter la loi dans votre province

Peu importe la province où vous vivez, nous vous recommandons d’installer des pneus d’hiver sur votre voiture. Ils sont d’ailleurs obligatoires au Québec entre 1er décembre et le 15 mars. En Colombie-Britannique, la loi exige que les véhicules soient équipés de pneus d’hiver ou de chaînes entre le 1er octobre et le 30 avril, sur la plupart des routes. Elles sont clairement identifiées par des panneaux de signalisation.

Peu importe la province où vous vivez, nous vous recommandons d’installer des pneus d’hiver sur votre voiture. Ils sont d’ailleurs obligatoires au Québec entre 1er décembre et le 15 mars. En Colombie-Britannique, la loi exige que les véhicules soient équipés de pneus d’hiver ou de chaînes entre le 1er octobre et le 30 avril, sur la plupart des routes. Elles sont clairement identifiées par des panneaux de signalisation.

Les pneus d’hiver ne sont pas une obligation en Nouvelle-Écosse, en Alberta ou en Ontario, mais ils sont tout de même recommandés. De plus, de nombreux voyageurs font des recherches sur Turo en utilisant le filtre « pneus d’hiver ou chaînes ». Votre annonce sera vue par davantage de clients potentiels si vous en installez.

Pensez à l’antigel

Vérifiez le niveau d’antigel en même temps que celui du lave-glace. Vous réduirez ainsi le risque que les voyageurs éprouvent des ennuis mécaniques quand ils sont au volant de votre voiture. L’antigel garde le liquide de transmission à la température appropriée pour une lubrification optimale. Si vous ne connaissez pas la quantité d’antigel dont votre véhicule a besoin, consultez le manuel du propriétaire ou posez la question à votre mécanicien.

Laissez une trousse de secours hivernale dans votre coffre

Une trousse de secours peut éviter que de petits ennuis ne tournent au cauchemar pour les voyageurs. Vous devriez toujours en garder une dans votre coffre. Elle sera là en cas de besoin et pourrait se révéler particulièrement utile pendant une importante chute de neige. Votre trousse devrait au moins inclure : une lampe de poche avec des piles, un grattoir à glace, de la nourriture non périssable, de l’eau, du liquide lave-glace, de l’antigel, des outils pour la voiture, un bloc d’alimentation ainsi que des couvertures ou des vêtements chauds. 

Pensez bien sûr à laisser un balai à neige dans la voiture, car les voyageurs pourraient endommager votre pare-brise en le déneigeant avec un outil de fortune. Elan se prépare pour l’hiver en plaçant des balais à neige et un deuxième contenant de lave-glace dans ses voitures, dont une Tesla Model Y 2020 et une Hyundai Elantra 2017. Yifan F., un hôte expérimenté de Toronto, remplit le réservoir de lave-glace après chaque voyage. Philipp B. nous confie qu’il l’achète en gros pour sa flotte de véhicules à Montréal.

Gardez le réservoir d’essence à moitié plein

Nous vous conseillons de faire le plein plus souvent durant l’hiver — garder davantage de carburant dans le réservoir préviendra le gel dans la canalisation d’essence de votre voiture. De plus, les voyageurs pourraient avoir besoin de faire tourner le moteur pour se garder au chaud en cas de pépin, jusqu’à l’arrivée des secours. 

Lubrifiez les serrures

Vaporisez un lubrifiant à base de graphite dans les serrures de votre voiture pour éviter qu’elles ne gèlent. Faites-le au début de l’hiver, une fois par année suffit généralement.

Investissez dans des tapis en caoutchouc

L’intérieur d’une voiture devient rapidement sale pendant l’hiver, notamment à cause du sel et du sable épandus sur les routes. Sofiane A. de Montréal vous prévient : attendez-vous à nettoyer votre véhicule entre chaque voyage, en plus de le désinfecter bien sûr. Les tapis de caoutchouc sont essentiels et vous épargneront beaucoup de temps, car vous aurez moins de tâches de sel à frotter. 

Voilà, les grands froids de l’hiver approchent, mais vous serez maintenant prêt! Les voyageurs vous seront aussi reconnaissants d’avoir pensé à leur sécurité et à leur confort.