by

posted on octobre 19, 2020

« N’attendez pas plus longtemps ». C’est le conseil que Keston L. vous donne si vous envisagez de partager une voiture sur Turo.

Keston et sa femme, Kayla H., étaient hésitants au départ

« Nous étions un peu inquiets parce que nous partagions un véhicule haut de gamme et flambant neuf, admet Kayla. Mais nous avons vite constaté que les voyageurs étaient plus craintifs que nous. Ils avaient peur de l’abîmer! »

Leur voiture, une Tesla Model X 100D 2018, est évidemment un véhicule populaire sur Turo. Elle est souvent réservée par des gens qui souhaitent en faire l’essai, précise le couple. Ils sont particulièrement heureux de partager leur voiture avec cette clientèle puisque, pour ces hôtes, tout a commencé par une réservation sur Turo.

« Nous avons utilisé la plateforme pour la première fois en 2018, explique Kayla. J’étais blessée au genou et c’était notre anniversaire de mariage. J’ai donc réservé une Model X parce que mon mari aimait beaucoup les Tesla. Il rêvait d’en faire l’essai depuis longtemps. Comme j’étais en béquilles et que je ne pouvais rien faire, j’ai pensé que ce serait amusant de rouler en Tesla de Toronto jusqu’à Ottawa. »

Et Keston a adoré l’expérience.

« Après notre excursion et cette première expérience avec Turo, j’ai dit à Kayla : “je dois absolument devenir hôte pour acheter cette voiture”, raconte Keston. L’hôte qui a partagé sa Tesla avec nous était très courtois et professionnel. Il nous a beaucoup aidés et a répondu à toutes nos questions. Quand nous avons fait l’acquisition de notre Model X, nous avons décidé de devenir hôtes pour payer une partie des coûts liés à la voiture. »

Kayla et Keston ont inscrit leur véhicule sur Turo en mai 2019. Ils ont vite constaté que les Tesla étaient très populaires. 

« Les consommateurs sont de plus en plus écoresponsables, affirme Keston. Cette voiture possède toutes les caractéristiques que je recherchais dans un véhicule, ce qui était rare à l’époque. La Model X est à la pointe de la technologie. Elle n’a pas besoin d’essence pour rouler, donc les économies en carburant sont énormes et c’était un critère très important pour moi. Notre Tesla peut accueillir sept personnes, elle est spacieuse et nous disposons d’un bon espace de chargement grâce aux sièges rabattables. C’est aussi un véhicule pour les amateurs de conduite sportive. D’ailleurs, l’accélération instantanée d’un moteur électrique est incomparable. C’est fantastique que toutes ces caractéristiques soient réunies dans une même voiture. »

Trouver une niche

En décembre dernier, Kayla et Keston se sont rendus à une soirée communautaire organisée par Turo. Ce fut l’occasion pour eux de rencontrer des hôtes et de découvrir comment ils tirent profit de la plateforme.

« Nous avons compris qu’il y a plusieurs façons de servir les voyageurs, explique Kayla. Certains hôtes se donnent beaucoup de mal pour livrer leurs voitures en moins d’une heure. D’autres cherchent à obtenir beaucoup de réservations en peu de temps. J’écoutais les hôtes en me demandant si j’étais prête à faire comme eux. Moi et Keston avons réfléchi au genre de service que nous souhaitons offrir. Est-ce que nous voulons offrir un service plus haut de gamme, plus personnel? Finalement, nous avons opté pour une approche personnelle. Plutôt que d’accueillir les voyageurs avec un simple “bonjour, voici votre véhicule”, nous prenons le temps de leur présenter les caractéristiques de la voiture  »

Le partage des tâches s’est fait naturellement par la suite. Kayla et Keston doivent être efficaces parce qu’ils travaillent tous les deux à temps plein.

« Kayla fixe les prix et gère le calendrier. Je m’occupe davantage des communications avec les voyageurs, précise Keston. J’aime beaucoup les rencontrer lors de la remise du véhicule. Il y a des différences fondamentales entre la conduite d’une voiture ordinaire et d’un véhicule électrique comme la Tesla. Il faut le savoir. Les gens sont heureux qu’on leur présente la voiture et ses caractéristiques, en particulier lorsqu’ils réservent une Tesla pour la première fois  » 

Le marché dynamique de l’autopartage marché dynamique de l’autopartage

Kayla et Keston avaient acheté la voiture de leurs rêves, fait un plan pour la payer et s’étaient partagé les tâches. Ils étaient impatients de dresser le bilan de leurs activités après un an sur Turo. Évidemment, rien ne s’est déroulé comme prévu en 2020. La COVID-19 a subitement obligé les touristes à rester chez eux. 

Mais Kayla avait l’intuition que les gens allaient planifier des escapades en voiture avec le retour du beau temps. Elle avait raison. Notre guide du marché de Toronto 2020 (anglais seulement) le démontre : le revenu moyen des hôtes a augmenté cet été comparativement à l’an dernier. Les gens ont trouvé des façons de profiter de la belle saison sans mettre leur santé en danger, par exemple en allant au chalet ou en explorant leur province en voiture. 

« J’ai l’impression que ce sera la même chose à Noël », prédit Kayla.

Même si Kayla et Keston ne savent pas à quoi ressemble une année « normale », ils ont pu constater que l’autopartage est un service très polyvalent. Grâce aux revenus générés par Turo, ils ont réussi à couvrir une bonne partie des mensualités de leur prêt auto. En fait, leur Tesla ne leur coûte pas plus cher qu’une petite voiture.  

Évidemment, la question se pose : y a-t-il une autre voiture qu’ils rêvent de s’offrir grâce à l’autopartage? 

Oui et non. 

« Ce serait formidable de répéter l’expérience avec une Model Y, avoue Keston. Passer à la propulsion électrique a changé mes critères. J’achèterais encore un véhicule électrique, mais la Tesla que nous avons actuellement, c’est probablement la voiture de mes rêves. »